Entrepreneur ou start up ? Comment vous améliorer

13/08/2021

La méthode lean startup d'Eric Ries est une approche pertinente de l'entrepreneuriat qui permet de réduire les étapes de création d'entreprise tout en étant plus proche des réalités économiques. Cette « méthode lean », comme on l'appelle, est récente, mais elle évolue déjà du fait des réseaux sociaux. Voici comment.

Lean startup et méthode traditionnelle : 2 approches antinomiques

Contrairement à l'approche traditionnelle que l'on pourrait résumer par « réfléchir avant d'agir », avec le lean startup, la jeune pousse est propulsée dans l'action. Elle soumet immédiatement un produit à son marché. Ce produit est appelé MVP (Minimum Viable Product) car il dispose de fonctionnalités réduites à l'essentiel. En fait, avec ce MVP, la jeune pousse confronte les bases de son offre aux utilisateurs. Elle la fait ensuite évoluer, pas à pas, au fur et à mesure des retours, critiques et suggestions obtenues. On parle d'une approche itérative de l'entrepreneuriat.

Le premier avantage du lean startup est de se retrouver rapidement en immersion avec ses clients avec une posture de vendeur. Le second avantage est de minimiser l'investissement de départ au profit d'un développement par étape. Enfin, le lean startup permet un développement agile pour proposer une offre 100% conforme aux attentes et évolutions du marché.
Rappelons que la méthode « traditionnelle » consiste, quant à elle, à étudier et connaître son marché en amont pour construire une offre finalisée, sans passer par l'étape MVP. La méthode traditionnelle implique un temps long d'étude et de développement avec un investissement élevé avant d'en arriver à l'étape de confrontation de l'offre finale à la réalité. Elle engendre des disparités parfois énormes entre le fantasmé de l'entrepreneur et la réalité des attentes des clients, d'autant plus sur des marchés en mouvement constant comme celui des nouvelles technologies.

La méthode lean à l'ère des réseaux sociaux

La méthode lean repose donc sur le parcours « Tester, analyser, améliorer, retester ». Mais cette méthode implique d'avoir une hypothèse de départ, le fameux MVP, à savoir une offre d'ores et déjà positionnée et prête à l'emploi dans ses fonctionnalités essentielles. Le tout étant de valider cette hypothèse et/ou de la faire évoluer via sa confrontation au terrain.
Or, les réseaux sociaux changent la donne. Sur ces derniers, il suffit de poser des questions, d'écouter, d'observer ce qui se passe pour comprendre un marché. En fait, les réseaux sociaux offrent une réponse immédiate aux questions que l'on se pose, permettent de réduire les itérations et de monter un MVP, non pas hypothétique, mais totalement conforme au marché, et ce dès la première immersion. La condition étant bien sûr d'avoir une audience de départ qui soit dense et a minima impliquée.

De fait, le point de départ de la réussite entrepreneuriale - et de la méthode lean - ne serait plus la création d'un MVP hypothétique, mais plutôt la création d'une audience ciblée et active sur le marché qui nous intéresse. On appelle cela créer une MVA - Minimum Viable Audience.

Un nouveau paradigme

Dit autrement, la nouvelle mouvance post-lean nous dit qu'on ne crée plus une entreprise à partir d'un produit/service (MVP). On crée une entreprise sur la base d'une audience (MVA) qui nous guidera d'elle-même vers le produit/service idéal.

Ce postulat génère une approche nouvelle : les premières armes ne sont plus la conception du produit ou encore le développement informatique, mais la création de contenus et le community management. Le premier challenge n'est plus de valider son produit / idée de création d'entreprise, mais de créer une MVA suffisamment impliquée pour générer son MVP prometteur. Récemment, le vice-président en charge de la croissance chez Shopify tweetait :
MVP = Minimum Viable Product
MVA = Minimum Viable Audience
Don't build one without the other*
#startup #lean
*« ne construisez pas sans les autres »

Du lean au post-lean, du MVP au MVA, dans la Silicon Valley, l'entrepreneuriat change de paradigme aussi vite que les innovations s'accélèrent. À nous de nous en inspirer !

On avance ensemble ? Je vous conseille ici : www.conseil-accompagnement-reussite.fr

Source : cadre-dirigeant-magasine.com Article : silicon valley : une nouvelle approche du lean startup. Par Christelle Ibach, Rédactrice pour Cadre Dirigeant Magazine, Strasbourg -9 août 2021